Faites de votre mari un allié - Magazine Baby&Mam

Faites de votre mari un allié

Après l’accouchement, les jeunes mamans ont  toujours tendance à se retrouver seules à  s’occuper de leurs bébés. Pour les plus chanceuses d’entre elles, elles reçoivent les visites de leurs chères mamans qui viennent s’installer à la maison et à les aider  du moins les premières semaines. Aussi vite leurs mamans reparties,  elles se retrouvent donc seules à s’occuper de leurs bébés. Et c’est là qu’elles se souviennent qu’elles ont un mari (bien entendu, nous disons  ça avec une pointe d’humour) et demandent de l’aide. Beaucoup d’entre elles essayent un refus soit catégorique soit différé, après quelques jours d’essai où les maris jettent souvent l’éponge ou encore se retrouvent exemptés d’obligation d’aide car ils s’y prennent mal et sont clairement inefficaces.

Pourquoi les hommes refusent-t-ils d’aider ?

Plusieurs raisons peuvent être considérées comme étant à l’origine du fait que la majorité des hommes n’aident pas lorsqu’il s’agit de s’occuper de bébé. Il faut tout de même avouer que certaines raisons peuvent être jugées comme compréhensibles. D’autres en revanche, sont totalement  dénuées de toute logique.

La première raison que nous voudrions citer est une raison purement liée à notre société où nous avons cette pensée archaïque de diviser les tâches du couple en tâches féminines et tâches masculines.  Cette façon de faire datant de nos grand parents et arrières grands-parents et on pourrait sans doute remonter encore plus loin. Cette façon de faire suppose par exemple que c’est à l’homme de faire les courses à l’extérieur et à la femme de faire les tâches ménagères  et élever les enfants. Bon heureusement que les choses ont commencé à changer depuis et que cette séparation des tâches commence doucement  à disparaitre. Toutefois,  certaines tâches (ou plutôt devraient-on dire idées) persistent comme celle de dire que c’est à Maman de s’occuper de bébé.

Une autre raison que nous pouvons aussi évoquer est que les hommes sont très maladroits d’une part, et qu’ils n’ont pas votre patience mesdames, donc ils préféreront simplement éviter cette tâche périlleuse et fastidieuse qui est de s’occuper de bébé. Et croyez-nous sur parole mesdames, la maladresse des hommes pour les tâches nécessitant doigté et délicatesse est loin d’être une légende !

Comment Impliquer Papa dans la vie de bébé.

Même si cela parait illogique voir injuste que vous soyez la seule à vous occuper de bébé, car après tout c’est le bébé de papa aussi, L’espoir n’est pas totalement perdu pour autant. L’idée c’est d’impliquer papa petit à petit dans les taches quotidiennes dans la vie de bébé. Au lieu de nous concentrer sur les blâmes (qui sont largement fondés) ou l’injustice de la chose, nous préférons plutôt nous concentrer sur le fait de proposer des solutions qui vont faire changer les choses.

Mesdames, il faudra surtout éviter la tactique de la crise de nerfs et des reproches à tout vas : ce n’est pas en lui rabattant les oreilles avec des « tu n’aides pas » à répétition qu’il va commencer à vous aider. Bien au contraire, vous allez clairement hypothéquer tout espoir de remise en question qui aboutira à un changement de comportement de sa part.

Il faut l’impliquer et lui faire sentir que vous avez besoin de lui qu’il est indispensable. Bon, nous n’allons pas vous dire de lui confier la tâche de nettoyage de nombril des premiers jours non plus mais par exemple, faites appel lui lors du bain prétextant que vous avez besoin de deux fortes mais pour exécuter la tache compliquée de tenir bébé dans le bain pendant que vous réaliserez la tache toute simple de le  laver. Même si pour lui faire accepter de changer une couche, il faudra avoir un optimiste sans limites. vous pouvez par contre le solliciter sur d’autres taches comme celle du biberon ou du rot après la tétée en lui disant par exemple que bébé commence à s’attacher à lui que vous commencez « un  peu » à être jalouse ( il faut toutefois insister sur le un peu) un peu comme si il y avait un défi entre vous si qui aura l’amour de bébé plus que l’autre .

En gros  il faudra viser la motivation et non le conflit avec votre homme, car aller au conflit (même s’il est clair que vous avez tout à fait raison de demander de l’aide) car le résultat de cette approche d’aller au conflit  est vouée à l’échec. Le résultat que vous allez obtenir, c’est que soit va se braquer et ne pas vous aider du tout ou bien il va vous aider quelques fois et puis laisser tomber au bout de quelques temps. Alors qu’en optant pour la méthode de l’implication progressive et du « défi » avec une note d’humour vous aurez plus de chance d’avoir un allié et un allié sur la durée.

 

Laisser un commentaire